Visite rapide du Géoparc

Flysch : une succession de roches et d’histoires

Les impressionnantes falaises de la côte ouest du Guipúzcoa recèlent un trésor naturel unique : des millions d’années d’histoire géologique écrites dans les couches rocheuses successives qui, sous l’action incessante de la mer, sont aujourd’hui à découvert. Cette formation capricieuse a été baptisée du nom de « flysch », un élément qui confère à toute la côte sa personnalité. La séquence de couches de flysch présente la particularité de former une série quasi continue de près de 60 millions d’années (depuis 110 millions d’années environ jusqu’à voici 50 ans environ), où nous pouvons observer de grands événements et cataclysmes de l’histoire de la Terre, y compris la dernière grande extinction survenue à l’échelle mondiale. Par conséquent, nous ne devons pas nous étonner si plusieurs strates sont devenues des références internationales du temps géologique de la planète.

 

Karst : les secrets de la préhistoire

Contigu au flysch côtier, à l’intérieur du territoire, se trouve le monde du karst, une mosaïque de paysages nés de l’usure de la pierre calcaire, formée dans un lointain passé sous une mer tropicale. Pendant des millions d’années, l’eau a creusé dans la roche de nombreuses cavités qui servirent d’abri à nos ancêtres des milliers d’années plus tôt lorsque le climat se refroidit. Ces habitants, qui partageaient le territoire avec les ours, cerfs, bisons, chevaux, rennes, et autres animaux, ont laissé des traces de leur existence et de leur art, et l’écho lointain de leurs anciens mythes et croyances est arrivé jusqu’à nos jours.

 

Culture et tradition

Le géoparc possède un riche patrimoine architectural dans ses villes et campagnes, comprenant palais, églises et chapelles, ainsi qu’un remarquable patrimoine ethnographique et culturel. Relevons entre autres le Espace Culturel Ignacio Zuloaga à Zumaia qui expose la collection d’art du peintre, la Vieille Ville et Bentalekua, un musée sur la relation de la ville avec la mer, à Mutriku, ou encore l’Église de Santa María de Deba, un véritable joyau Gothico-Renaissance dans le Guipúzcoa. Le géoparc est également un lieu idéal pour s’imprégner des traditions, des coutumes et de la culture locale du territoire, pour remémorer les métiers d’antan ou les légendes, sans oublier de déguster une délicieuse cuisine et un large choix de produits locaux.